Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Bien user de l'outlet

    L'autre jour, j'ai fait un saut dans les magasins d'usines de ma ville étudiante, un jour de solde.

    Avant, s'eût été sucidaire pour tout agoraphobe (comprendre, ça aurait été blindé), mais les soldes flottants, les ventes privées sur internet, les ventes presses parisiennes, la baisse du pouvoir d'achat, et la multiplication de boutiques "stock" un peu partout ont eu raison des files d'attentes de jadis devant les "La city" et autre "Chevignon" (c'était la classe il y a 15 ans La city!!)

    Bref. L'époque a changé, moi aussi, et les marques prisent d'assaut itou. Maintenant il y a là bas Tara Jarmon, Gerard Darel, BCBG Max Azria, Zadig et voltaire et ... Sandro.

    Chez Zadig, j'ai shoppé mes shoes nudes que j'ai postées l'autre jour (60€ au lieu de 270€ en boutique je crois) et chez Sandro, stupeur dans l'assemblée :

    Il faut vous dire que j'ai fait un peu les ventes presses cette saison, dont celle Sandro. Et j'ai halluciné de retrouver les même tshirts sous vide à 29€ de la vente presse, gentiement pliés dans la boutique Outlet vendu à 60€ soldé!!!!

     

    IMG_1266.jpg

    Le fameux T-shirt Sandro pour rappel

     

    J'ai d'ailleurs eu un peu de mal à trouver quelque chose de potable dans la boutique, qui avait un réassort vraiment pas terrible. Mais impossible n'est pas Loulabyy, j'ai quand meme réussi à trouver une robe beige pour les journées d'été.

     

    IMG_1498.jpg

    (je sais on voit vraiment pas grand chose)

     

    Dis-donc, ces volants, on dirait presque du 2010? (ce qui ne peux peux pas être vrai, puisque le principe de l'outlet, est de vendre des collections de saisons passées) Il manquerait juste un zip et...

    IMG_1505.jpg

    Bouge pas, il y a un zip derrière, et si je retourne la robe, c'est quasi la même que celles en boutique en ce moment! (à part, que malheureusement, ça va pas être possible, on voit la doublure de la couture)

    Ils sont marrant chez Sandro! Mais bon, on y retourne quand même...

  • Lettre d'un connard

    Bonjour, je suis un connard de base.

    Je dis, « un » mais j’aurai aimé dire « le » mais contrairement à ce que je pense, je ne suis pas unique, j’ai une grande bande de clones, et on fonctionne tous à peu près pareil.

    J’ai la trentaine, et je suis un peu paumé, même si je ne te l’avouerai pas. Desfois, je tombe dans le désuet, et j’aimerai moi aussi, comme quelques uns de mes connaissances avoir une famille parfaite : moi et ma femme, avec au moins un enfant. Je n’imagine pas encore que lorsqu’on a un enfant, il faut se lever toutes les nuits, et qu’avec l'argent de la coke, il faudra financer l’achat des couches, non, je pense juste qu’il faudra que ma femme reste toujours aussi belle, et n’attrape pas de vergetures, je n’aime pas ça les vergetures. Ma femme, d’ailleurs, je l’ai choisie pour ça, parce qu’elle est belle, alors elle a intérêt de le rester. Ou alors, je l’ai pris parce que sa famille a plusieurs belles villas à Calvi, mais cela n’a rien à voir.

    Le problème dans la fidélité, c’est qu’il y a trop de tentations à Paris, et je ne compte plus les jolies filles qui se déambulent devant moi avec leurs jambes nues et leurs yeux clairs. J’aimerai vraiment être fidèle à ma femme, mais que voulez-vous, je suis un homme, il faut que je me le prouve, alors j’aime bien draguer ces filles aux jambes nues et aux yeux clairs aux terrasses de café. Mon but, c'est de les serrer une fois au Montana. Ça ne compte pas, hein ? si on est complètement bourré, ou qu’on en a plein le nez, çe n'est pas vraiment tromper ! Et puis ça ne compte pas si ce n’est qu’un soir ! ou si c’est un mannequin de passage ? Ma femme, c’est différent, je l’aime. C’est elle qui me lave mes caleçons sales quand même… enfin, sauf quand il reste du foutre d’une sauterie du Montana dessus.

    Je n'ai pas vraiment d'occupation. Le matin, je dors, l'après midi, je réfléchis au business que je pourrait faire, et après, je sors. Uniquement dans des endroits branchés parce que je suis un vrai parisien. Je ne vais quand même pas aller dans ces repères à beaufs! J’ai grandi dans le 16ème ou à Neuilly, mais je vis maintenant dans le centre de paris, rive gauche. J’ai eu une enfance un peu compliquée, mes parents sont séparés ; comme 50% des jeunes de mon âge, mais j’aime le raconter aux filles que je rencontre. Elle me sente perturbé et n’en sont que plus dociles.

    Ces filles, je les choisie de préférence étrangères. Dans le pire, des cas, s’il n’y a vraiment rien à se mettre sous la dent dans la soirée, je peux me rabattre sur une provinciale, le principe est un peu le même, mais il faut la jouer plus fin. Parisienne ? non, à pars si elle a un très beau corps, mais heureusement pour moi ce sont souvent les mannequin slaves de 17 ans qui ont les plus beaux. Ce n’est pas que j’ai un trip particulier, c’est juste que je préfère qu’elle ne connaisse pas vraiment comment la société française fonctionne, comme ça, je leur tourne l’explication à ma façon, et dans mon sens bien sûre.

    Je l'emmène dans quelques beaux endroits, et elles auront des étincelles dans les yeux. Si je l'ai trouvé dans un café tendance de quartier, je les emmène diner dans un restaurant tout aussi trendy, en filant 15euros au serveur pour avoir la meilleure table, c’est à dire la plus voyante, celle où toutes mes connaissances pourront passer me saluer. L’important, c’est qu’elle voit, ou tout du moins qu’elle pense que je « pèse dans le quartier ». Mais le deuxième soir, lorsqu’on ne sera que tous les deux, je joue la carte romantique, et lui dégote un petit italien intimiste, ou je donne une tape sur l’épaule du serveur, en baragouinant quelques mots dans un espano-italien approximatif.

    Je l’invite, au moins les premières fois, mais je récupère la note pour les passer en frais professionnels. C’est pratique, cela fait d’une pierre, deux coups : je défiscalise la Daurade qu’elle aura picoré, et ma femme ne pourra pas checker sur mon relevé de CB perso. Ensuite, Je l’emmènerai se promener sur les quais ou dans un parc. Une autre fois, ce sera un verre en haut de l’institut du monde arabe, une des plus belle vue de paris, et normalement, là, c’est dans la poche depuis un moment.

    Alors pourquoi une étrangère ? Une vrai parisienne aurait vu que l’hôtesse ne me reconnaissait pas comme je l’ai dis, une vraie parisienne s’interrogerait si elle voyait que ma CB n’est pas à mon nom, et une vrai parisienne aurait déjà interrogé son réseau.

    Je ne suis pas vraiment mythomane, mais je préfère arranger la vérité. Je veux continuer à rentrer au Carré VIP de l'Arc, tu vois. C’est important l’image des autres. Je dis des autres, parce que je n’ai pas vraiment d’amis. Enfin, j’en ai plein, mais ce ne sont que des connaissances. Mes amis, ils ne voyaient pas en moi l’image que je veux donner, mais celui que j’étais avant, alors j’ai préféré ne plus les voir. De toute façon, je n’ai pas besoin d’eux, je fais la bise au videur du Baron, alors !

    La vérité, c’est qu’au fond, tout tiens habilement en place, brinquebalant comme l’échafaudage de livre d’un bureau d’adolescent. La vérité, c’est qu’au fond, tout n’est pas si doré qu’en apparence, et que la peinture s’écaille à maints endroits. La vérité, c’est que j’ai un peu peur que tout s’écroule. Alors je me raccroche à la fille qui me sert de femme en ce moment. Je l’aime bien parce qu’elle reste, même si je ronfle fort quand j'ai bu, c'est à dire tous les soirs. En fait, elle reste parce qu’elle ne sait pas que je l’utilise pour avoir le bail de l’appartement, et l’encaissement de mes chèques professionnels, mais j’en ai oublié tous mes machiavélismes, pour être encore plus persuasif face à elle, et je trouve que ça réussit plutôt bien...

     

    IMG_1599.jpg

     

  • Les 5 font la paires...

    Je suis malade... Completement barée... Shoesovore. Ce n'est pas une, ni deux, mais cinq paires... en 2 semaines!

    IMG_1648.jpg

    ça c'est sûre, je vais pouvoir arrêter de dire à mes collègues "Hannnn mais c'est la muerda*, j'ai rien à mettre sur mes pieds, je tourne avec 1 seule paire, je vais me jeter par la fenêtre**"

    Là, quoi qu'il arrive, je suis Chaussée pour l'été!! Allez hop présentation, en rang d'oignon, s'il vous plait : :

    • Pour la journée, avec un short bleu Klein, un petit top, mon panama et plein de bracelets aux poignets
    IMG_1561.jpg

    Spartiates style python, La halle aux chaussures, environ 29€

    • Pour une réunion au boulot, avec un carrotpants et un joli haut à fleur
    IMG_1567.jpg

    Nu-pieds, La halle aux chaussures, environ 39€ (très Minelli's style)

    • Pour les classiques mariage de cet été avec une jolie robe beige (OMG j'adooooore ces chaussures, je les aimes tellement que j'ai envie de dormir avec) (sinon, oui elles font un peu mal aux pieds, mais ça va... en même temps, on répête après moi : Multibride = mal au pied, c'est pourtant simple)

    IMG_1495.JPG

    Salomés nude Zadig et Voltaire, 90€ aux magasins d'usines (au lieu de 270 en boutique)

    • Pour une soirée en club avec mes meilleures amis, et une robe noire
    IMG_1558.jpgIMG_1560.jpg
    IMG_1570.jpg

    Gladiators à talons, La Halle aux chaussures, environ 39

    • Pour si je rencontre l'homme de ma vie avant l'hiver, et qu'il veut m'emmener à Deauville*** (j'ai pas encore imaginer avec quoi les mettre, un jean je pense, ou un mini-short en jean, si d'ici là je perds 5kg!)

     

    IMG_1634.JPG

     

    IMG_1637.JPG

    Basket Chipie, 29€ en magasin outlet, très bensimon style... Je vais y rajouter des rubans liberty pour les lacets ;-)

     

    Bon voilà, je suis en rehab banquiaire shoesesque, donc n'imaginez pas voir un billet "Dans mon shoesing avant Novembre, ou alors achevez moi!!!!

    En même temps, c'est plus pour la place, parce que si vous faites le calcul, ça me fait 230€ les 5 paires, merci les mini prix de la halle aux chaussures : je dis oui à la Halle pour des shoes qu'on ne veux porter qu'un été, ou qui seront portées 5heures en soirée tous les 3 mois! et oui aussi aux marques plus chic pour des chaussures qu'on aimera montrer lors des "événements"!

    -----------------

     

     

    *oui je parle espagnole à mes collègues, pour célébrer la victoire de la Jora

    ** Non, non, je n'exagère jamais!

    *** J'ai serieusement dis ça à ma mère lorsque je les ai prise, elle a du penser que j'étais folle

  • Les 3 vies du Kikoy

    L'autres soir, La belle Amélie m'a fait découvrir le Kikoy. C'est un super truc, qui plus est avec une jolie histoire de famille derrière la marque qui le propose : Simone et Goerges

     

    Non, non, je n'ai rencontré ni Simone, ni Gorges : ce sont les prénoms des grands prents du couple frère/soeur créateur de la marque, juste après être sorti de l'école (ah je suis tellement admirative des jeunes qui ont mon âge, voir moins, et qui décident de se lancer dans leur projet!)

     

    L'histoire, c'est qu'ils ont ramener des tissus swahilie de leur enfance passée en partie en Afrique pour en faire des paréos (100% Coton). Voilà pour la partie ethnique et design. Et comme je vous ai dis qu'ils sont en plus intelligents, ils y ont apposé une fine serviette en éponge, pour pouvoir se sécher rapido, et même une petite poche intégrée pour la monnaie de la gelato!

    IMG_1630.JPG

    (Mes pieds sur le kikoy, genre je suis à la plage, mais en fait je suis sur mon parquet - Vernis Gris perle Gemey)

     

    Bon, si tu ne passes pas ta vie sur la plage à avoir besoin d'un paréo, j'ai imaginé 3 situations où le kikoi est l'accessoire indispensable (bien obbligé, mes vacances ne sont qu'en août!)

     

    1. Lundi soir : cours de pilates

    Certaine nana ont une serviette en éponge, qui prend la taille d'un sac de couchage dans leur sac de sport, d'autres ont un vieux paréo insulaire, avec le nom de l'ile en question inscrit avec des étoiles, c'est pas top… Moi j'ai mon Kikoy, il ne prend pas de place, il est stylé, personne ne l'a, et grâce à l'éponge, il est moelleux pendant les exercices! Well done le kikoi!

     

    2. Samedi Midi : sieste au parc

    Je pique-nique avec l'homme/mes copines/des potes/les mioches/mon Elle dans un jardin, j'ai les pieds dans l'herbe, des lunettes de soleil sur le nez, et avec mon kikoy, j'ai trop le style. Les autres ont des vieilles serviettes de bains décolorés par le soleil, ou toujours le même paréo insulaire (on l'a beaucoup vu celui là!!)

    En plus, avec ses couleurs flashy, mes amis me retrouvent directement au milieu de la foule.

     

    3. Dimanche

    Je pars à la mer, à la piscine, à l'aquaboulevard.

    Le kikoi remplace ma serviette et mon paréo, j'ai 2 fois plus de place pour mettre Public, Grazia et Envy (et un bouquin intello au cas où) dans mon panier! et je peut camoufler ma cellulite (pas encore complètement invisible sous une bonne couche de bronzage vu le mois de mai de merde qu'on a eu!) quand je me lève acheter un perrier.

     

    IMG_1632.JPG

    (Cet été je n'ai besoin que de mon Kikoy, et de mes Lunettes de soleil Vintage (Woch Dom) dans mon sac!)

     

    Plus d'info sur leur site. Un Kikoi coute environ 45€, et ils sont en vente dans plusiers Printemps, et chez Franck et fils, entre autre.