Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Spotted on line (Boden)

    Il y a du nouveau dans le shopping en ligne.

    J’ai découvert récemment, suite au contact de la marque, un nouveau e-shop qui m’a beaucoup plu : boden.

    C’est une marque anglaise qui existe depuis 1991, distribue en europe et aux US et depuis la rentrée en France. Les produits proposés sont pour toutes la familles, et la qualité des visuels associés à l’ergonomie naturelle du site apporte beaucoup de plaisir dans la navigation. Surtout lorsqu’on est habituée comme moi à suivre beaucoup de blog (mode et autres) qui proposent des visuels qui n’ont rien à envier aux magasines, on est clairement déçue lorsque l’on retombe sur un visuel « classique ». Je ne sais pas vous, mais moi je n’en peux plus des sites web qui vendent des tenues toutes plus difficiles à porter, et présentées (souvent dans les mauvaises tailles, ou mal ajustés) sur un fond blanc par une mannequin qui a la joie de vivre d’une huitre la veille de Noël.

    Bref, ce qui m’a plus en premier dans Boden, c’est d’abord la partie « Boite à Malice » on retrouve des Look book et une sélection d’article sur un thème. Par exemple, les robe pour les fêtes :

    boden,eshop,gilet,cachemire,mode

    J’adore autant la robe que la photo. Mais regardez moi cette fille comme elle dégage de la beauté à l’état pur ! Quelle bombe ! et ce mur avec les loupiote… ahhhh je like TOUT.

    On atteint le summum de la « famille » parfaite si on regarde les vidéos qui mettent en avant différentes lignes. Par exemple celle de l’homme avec la drôlissime «  Papa danseur » ou celle trop cute pour la ligne enfant.

    Voilà pour l’histoire. Maintenant je peux vous montrer les quelques petites choses qui me feraient dangereusement de l’œil si je ne venais pas de dépenser un bras ce mois-ci.

    Petite sélection en premier pour mon homme, que je verrai bien pour ce  caban chic et chaud et une petite chemise de bucheron

    boden,eshop,gilet,cachemire,mode

    boden,eshop,gilet,cachemire,mode

     

    Ensuite, pour moi, je choisirai :

    1) Un bonnet à paillette et un gilet en cachemire Corail (parce que cette couleur donne bonne mine, même au plein milieu de l’hiver  

    boden,eshop,gilet,cachemire,mode

     

     

     

    boden,eshop,gilet,cachemire,mode



     

    2) un slim bordeaux (c’est ma nouvelle lubie du moment le slim bordeaux) En plus, les pantalons sont proposées en 2 ou 3 longueurs de jambes différentes !!

    boden,eshop,gilet,cachemire,mode

    3) Un gilet rose poudré en cachemire avec des paillettes dans les poches (OK je crois que je fais une fixette sur les gilet en cachemire)

    boden,eshop,gilet,cachemire,mode 

    Voilà ma petite sélection, qui vous donnera envie, je l’espère, de vous promenez sur le site Boden, et découvrir toutes ces « eyecandies ».

    Pour ma part, j’espère que la marque se lancera aussi dans des éléments de déco, j’aime énormément leurs goût et appréhension des couleurs qu’on aperçoit un peu partout dans le site !

  • Transformer un Make Up "jour" en un make up "Soir" // VIDEO

    J'ai reçu en test les nouvelles ombres crème satiné de Shiseido. Le produit en lui même existait depuis 2006, mais la marque les a réinterprétées avec de nouvelles couleurs et un nouveau packaging : de petites boites noires laquées, très chic, en forme de Camélia.

    Pour les couleurs, le DA, Dick Pages a commencé par prendre des photos de ses inspirations et les a ensuite transformé en couleur. Moi qui suit sensible aux harmonies et aux couleurs que l'on peut voir chaque jour, si l'on y prete juste un peu d'attention, je suis fascinée par ce type de travail.

    Pour le test, j'ai choisis 3 couleurs automnales, simple à porter, qui se mixent ou se portent seules, le jour ou la nuit, selon l'intensité que l'on souhaite d'appliquer :

    • GR707 / Patina
    • BR709 / Sable
    • BK912 / Caviar

    J'ai testé la pose au doigt ou au pinceau : comme toutes les poses au doigt, mieux vaut avoir de petits doigts tout fins, et un coton tige pour effacer les bavures. Du coup, si je suis dans ma salle de bain, je privilégie un petit pinceau, mais le doigt reste un très bon outil avec un peu de pratique.

    Concernant la tenue (la marque promet 16h de tenue sans filer), je dois dire que c'est une réussite. Ce qui est d'autant plus étonnant pour un fard un peu crémeux (J'avais en tête une très mauvaise tenue, même avec une base pour le eye gloss de Chanel). Je les ai volontairement testées sans base, pour voir quand ça filerai, et finalement, ça n'a pas filé après journée au boulot + soirée !!

    En tout cas, pour moi, les fards crème restent la meilleure solution pour transformer en 2 secondes un maquillage "jour" en un maquillage "soirée".

    Du coup, je vous ai fait une petite vidéo de démo :

     

     

    Bon, mes videos sont toujours un peu artisanales ! Promis, en 2012, je saurai faire des "mises au point sur la paume de la main" comme les vraies blogueuses :D

    Et vous, vous faites quoi pour passer votre make up en mode "Soir" ?

  • Un look par mois #5 // Novembre : marin d'eau douce

    Nouveau volet de la série très présemtueusement nommée "Un look par mois", puisqu'à environ 45 jours de la fin de l'année, nous n'en sommes qu'au 5eme article...

    En même temps, mon look d'août, était peu ou prou "Maillot de bain + short en Nylon "I love Thailande" + T shirt piqué à mon mec + Manucure fluo" (j'ai des photos pour le prouver) #winneuse ça serait marrant en même temps...

    Bref. Plus qu'un look, je suis surtout tombé en arrêt devans le décor du canal St martin, un samedi midi, et ces couleurs d'automne qui se reflétaient dans l'eau.

    Décor très bobo pour look très bobo, donc. (Je vous rassure, la vraie raison de ma venue dans cet arrondissement, c'était surtout les stocks maje et Claudie Pierlot, rue de Marseille) (dont finalement je suis ressortie bredouilles) et mon rouge Kiko porté.

     
    J'ai aimé, je veus le même :

    Look :

    Mateau Benetton // Pull rayé cachemire Monoprix // Short Molleton Monoprix // Collant polaire pieces // Bottines La redoute // Lunette de soleil Marc by Marc Jacobs // Sac Yvonne Yvonne


    Make up :

    Yeux : ombre satiné Shiseido Beige // Macara Kiko // Rouge mat Kiko // Vernis Rouge Dragon Chanel
  • Kiko *

    *Non, je ne me suis pas encore transformé en ado au language kikou plein d'émoticones, je voulais juste vous parler de la marque de make up italienne Kiko.

    kiko

    Ce nom m'avait intrigué, d'abord, en faisant un petit buzz dans ma timeline twitter : une marque de make up pas cher, ça avait tout l'air d'être un peu le nouveau E.L.F (dont je vous avez parlé là)

    Du coup, j'ai profiter d'un Aller/retour à Milan pour le boulot pour tester quelques produits. D'ailleurs, à Milan, j'ai vu au moins 4 boutiques Kiko, ça a l'air d'être une institution.

    Ce que j'ai ramené dans mon shopping bag ? (Le tout pour environ 22€, on est donc dans du petit prix)

    • Un polisseur pour les ongles
    • Une base pour vernis

    kiko

    RAS pour ces produits. Ils font leur job, surtout pour leur mini-prix (de mémoire moins de 5€ les deux)

    • Un diluant pour vernis

    Je l'ai testé et il a ravivé mon vieux OPI préféré! God bless it !!

    • Un rouge orangé mat (velvet mat satin lipstick - 7€)

    kiko

    Top, je l'aime beaucoup. Seul bémol sur le packaging que je trouve "cheapouille". Forcément, c'est plus joli de sortir de son sac un joli tube Chanel ou Dior (qui sont très bon pour ça, je dois dire). Je vous le montre bientot porté.

    kiko

    Il promet + 140% de longueur... Je ferez un debrief du "Après", de la brosse, de la tenue, etc. J'essaie de m'astreindre (avec la volonté qui est mienne, donc très aléatoire) à un petit "traitement" : mascara kiko le jour et Sérum l'Oreal la nuit pour voir si mes mini-cils vont grandir un peu. En tout cas pour l'instant, j'ai trouvé le mascara moyen. Pas mauvais mais très leger donc plusieures couches sont nécessaires pour le rendu que j'aime. Par contre, brosse fine et picot en plastique comme j'aime. A voir sur le long terme, donc.

    Et vous, vous avez déjà testé Kiko ? vous en êtes contente ?

    Si vous n'avez pas la chance d'aller en Italie, ils ont un e-shop.

  • Dimanche - Le Poète

    Note du 14/11 : Je republie cette note, deux semaines après. J'ai eu besoin de retoucher le texte de ces pensées qui ne me quittent pas.

    Tout d'abord, une vidéo du site Fubiz, que j'ai découvert sur le blog d'Anne-so, et que je me passe en boucle depuis ce matin.

    Je ne serais expliquer si c'est la musique, les images, les lumières, ou juste la sensation immense d'espoir qui m'anime quand je la regarde, que je préfère.

    The Unseen Sea from Simon Christen on Vimeo.

    Ensuite, un petit texte, écrit lors de ce délicieux cocooning dominical.


    Alors, nous y voilà, à de nouveau, raconter ses histoires de cœur, de cul, d’amour, et à donner des surnoms.

    Lui, je pourrais l’appeler « Le poète ». ça m’est venu tout seul, en parlant de lui à G. parce qu’il m’en a écris un, de poème. Plutôt touchant, plutôt bien fait. Le genre de lecture, pas trop pompeuse, dans laquelle l’on se reconnaît, qui nous fait monter les larmes aux yeux lorsqu’on le découvre à sa pause déjeuner.

    Depuis nos vacances aoutiennes et parisiennes, le manque nous as donné l’envie d’écrire à tous les deux. On s'attendait, patientait, savourait l'attente avant de retrouver nos peaux, nos corps, nos yeux, nos sourires muets, à chaque fois encore plus fort. Cette douloureuse distance avait embaumé et magnifié l’amour naissant. Cette douloureuse absence qui nous faisait nous sentir pleinement vivants.

    Je le surnomme le poète, parce qu'avec lui, la vie est très belle, si esthétique. Ce sont les jolies lumières qui se posent sur nous, la bonne musique qui rythme nos gestes, et les mots justes qui sont dit. On aime ensemble utiliser des expressions désuètes ou encore admirer de longs moments de les couleurs des feuilles des arbres, respirer l'odeur des saisons qui passent. L'autre jour, c'était la lumière basse de l’automne qui éclairait la statue dans une petite clairière, au milieu du jardin du Luxembourg. Je crois que c’est l’un de mes endroits préférés, et j’ai eu l’impression qu’il l’avait bien aimé.

    Il utilise toute la palette de nos sens pour transformer nos vies, et emmitouflés l’un avec l’autre, à l’abris du monde réel, on se perd dans les plaisirs simples des caresses, des regards, des bons plats. Veau à la forestière? choisir et couper des cèpes ; écosser et ébouillanter des haricots frais. Puis, ouvrir une bouteille de rouge, ne pas penser à demain.

    Il multiplie les heures de mes journées, et arrondie ma vie. Me fait grandir mûrir, évoluer, redevenir ébahie comme une enfant. Je l'ensorcèle de mon sourire, voudrait ne plus être que contre sa peau. J’aurai pu l’appeler le magicien, mais par moment, il n’y a plus de magie.

    Par moment, je le vois avec les yeux des autres, sans mon amour, et je suis tellement déçue que tout ça ne soit qu’une parenthèse enchantée dans ma vie, sans avenir, ni destin. Déçue par sa lâcheté.

    L’amour qui va trop vite, la passion.

    Le retour à la réalité imprévu, brutal, violent.

    L'attente, je me perds.

    Donne moi encore un peu de rêve, mon poète, rend moi la vie plus belle, même si ça n’est que pour quelques heures encore, une dernière fois.

    Ensuite, nous reprendrons de nouveau, le cours de nos vies tristes, ennuyeuses, et sombres, mais par moment, une odeur, une lumière, un lieu nous feras nous rappeler ces moments divins, et alors, nous n’arriverons plus à savoir si c’était un rêve ou la réalité, un sourire sur les lèvres.